A-A+

Congélation rapide peut aider sperme Survive de stockage, selon une étude

December 25 nouvelles 9 vues
sponsored links

Congélation rapide peut aider sperme Survive de stockage, selon une étude

Par Randy Dotinga
HealthDay Reporter

Mardi 14 septembre (HealthDay Nouvelles) - Les chercheurs disent qu'ils ont mis au point un nouveau et meilleur procédé de congélation de sperme humain pour une utilisation ultérieure dans les tentatives de grossesse.

La nouvelle technique pourrait se améliorer dans le traitement de fécondation in vitro et peut-être permettre aux hommes séropositifs de faire don de spermatozoïdes en toute sécurité, disent les chercheurs.

L'approche de congélation utilisé dans l'étude est déjà utilisé pour les embryons et les œufs, "et ce est la prochaine étape, il est donc logique," a déclaré le Dr Ian Cooke, professeur émérite d'obstétrique et de gynécologie à l'Université de Sheffield, en Angleterre, qui est familier avec l'étude.

"Toute amélioration de la congélation du sperme seraient les bienvenus», a déclaré Mathew Tomlinson, un spécialiste de la fertilité et scientifique à Nottingham Hôpitaux universitaires en Angleterre.

"Nous pouvons stocker le sperme pendant de nombreuses années, mais seulement 25 à 30 pour cent du sperme de survivre même les meilleurs échantillons", a déclaré Tomlinson.

Parmi les patients atteints de cancer qui veulent leur sperme stocké avant de subir une chimiothérapie, aussi peu que 5 pour cent du sperme peut survivre, at-il ajouté.

Lorsque l'auteur principal étude Raul Sanchez de l'Université de La Frontera au Chili et ses collègues testé leur approche de congélation de remplacement, connu comme la vitrification, ils ont constaté que près de 80 pour cent des spermatozoïdes est restée viable après décongélation.

Dans l'approche traditionnelle, le sperme est congelé lentement et stockées dans de l'azote liquide. La vitrification consiste à retirer le plasma du sperme, en suspension le sperme dans une solution de saccharose et la congélation rapide dans l'azote liquide. Il est ensuite stocké dans de l'azote liquide ou un autre type de congélateur.

Ce processus se traduit par une plus grande vitalité des spermatozoïdes et de la motilité, et est moins dommageable pour le sperme, les chercheurs ont expliqué dans un communiqué de nouvelles de la Fédération internationale des Sociétés de Fertilité.

Parce que le plasma du sperme - potentiellement la maison pour le virus qui cause le SIDA - est extrait, les chercheurs pensent que leur approche peut également permettre aux hommes séropositifs de faire un don de sperme sans transmettre la maladie à une mère ou le bébé.

Mais le Dr Robert D. Oates, professeur d'urologie à l'école de médecine de l'Université de Boston, a dit qu'il est sceptique quant aux revendications des chercheurs. Les résultats ne "se traduisent directement par tout ce qui touche à savoir si cela permet de meilleurs taux de grossesse," ne dit-il.

En outre, la recherche ne prouve pas que l'approche de congélation du sperme laisse indemne de la maladie, at-il ajouté. "Ce est une technique qui peut avoir une application", a déclaré Oates, "mais leurs revendications sont manière exagérée."

Les conclusions sont prévues pour la présentation mardi au Congrès mondial sur la fertilité et la stérilité à Munich, Allemagne.

Plus d'informations

La Bibliothèque nationale de médecine des États-Unis a plus de détails sur l'analyse du sperme, qui mesure la qualité du sperme.

SOURCES: Ian Cooke, MD, professeur émérite d'obstétrique et de gynécologie, Université de Sheffield, en Angleterre; Mathew Tomlinson, Ph.D., conseiller scientifique, Université de Nottingham Hôpitaux, Angleterre; Robert D. Oates, MD, professeur d'urologie, École de médecine de l'Université de Boston; Fédération internationale des Sociétés de Fertilité, nouvelles de presse, le 14 septembre 2010

Dernière mise à jour: 14 septembre 2010